tampon encreur

Tampon Encreur Automatique

Vous êtes chef d’entreprise et vous recherchez des solutions pour optimiser votre temps de travail et celui de vos salariés ? Alors n’hésitez plus et équipez-vous de tampons encreurs automatiques, vous ne le regretterez pas !

Le tampon auto-encreur, une révolution

C’est dans les années 1970 que le tout premier modèle de tampon encreur automatique fait son apparition sur le marché. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a rapidement fait figure de véritable révolution parmi les différents types de tampons encreurs !

En effet, fini le temps gâché passé à imprégner le tampon d’encre à chaque utilisation, désormais le tampon automatique travaille tout seul ! Il est équipé d’une petite cassette qui se charge de déposer la juste quantité d’encre à chaque tamponnage. Un gain de temps considérable et précieux pour les chefs d’entreprise et les salariés, qui doivent parfois trier des centaines de courriers par jour.

C’est l’enseigne Trodat qui la première a lancé sa gamme de tampons auto-encreurs : sobrement baptisée Printy, elle viendra s’étoffer au fil des années avec de nombreux autres modèles de tampons automatiques, propulsant ainsi la petite fabrique autrichienne au rang de leader incontesté du marché des tampons encreurs.

Tampon encreur automatique

Aujourd’hui de nombreux fabricants proposent ce type de tampon. Dateur ou marqueur de texte, en plastique ou en métal, l’offre est très diversifiée et conçue pour s’adapter à n’importe quelle demande du marché.

Le tampon encreur automatique, idéal pour la bureautique

La vie en entreprise nécessite plus que jamais de la productivité et de la rentabilité : il est en effet indispensable de suivre le mouvement pour ne pas rester sur place et ainsi se faire engloutir par la concurrence.
Cela passe notamment par un gain de temps sur les petites tâches du quotidien, comme le traitement du courrier et des factures par exemple : il faut généralement dater le courrier, apposer la mention “payé” sur les factures, et écrire les coordonnées de sa société sur les contrats et autres documents importants.

Tout ceci prend un temps fou si réalisé manuellement, et qui dit perte de temps dit aussi perte d’argent pour l’entreprise. C’est pourquoi il peut être opportun, voire même indispensable, de se munir de tampons encreurs, qui se chargent de faire tout ce travail à notre place.

Et pour gagner encore plus de temps, rien de mieux qu’un tampon auto-encreur : étant donné que ce type de tampon s’imprègne automatiquement d’encre grâce à la cassette d’encrage dont il est équipé, il n’est plus nécessaire de le tremper à chaque fois dans l’encre. Le tampon encreur automatique est donc le meilleur allié de la bureautique.

Bien choisir son tampon auto-encreur

Il existe de très nombreux types de tampons encreurs automatiques sur le marché, mais tous ne se valent pas. Vous devez donc choisir le vôtre avec la plus grande attention, en fonction de plusieurs critères : soyez notamment attentif à l’usage que vous prévoyez d’en faire, et à la longévité que vous attendez de votre tampon encreur.

Concernant le matériau de fabrication, deux grandes familles s’affrontent, à savoir le plastique et le métal.
Le premier a l’avantage d’être plus léger et ergonomique que son concurrent, il est donc facilement transportable. Il est toutefois plus fragile, et ne durera pas aussi longtemps : il n’est donc pas adapté à une utilisation intensive, mais plutôt réservé à un usage sporadique.
Quant au tampon en métal, il est nettement plus résistant et conçu pour les professionnels, pour durer des dizaines d’années. Mais il est aussi forcément plus lourd et moins maniable que le tampon en plastique. Les deux ont donc chacun leurs avantages et leurs inconvénients, et votre choix sera essentiellement conditionné par la fréquence d’utilisation prévue.

Quel entretien pour votre tampon?

Si vous voulez assurer à votre tampon une durabilité maximale, il convient de l’entretenir rigoureusement et régulièrement.

Et cela commence par un nettoyage quotidien : prenez le temps de bien essuyer votre tampon automatique chaque soir avec un chiffon doux et non pelucheux, afin d’empêcher l’encre de sécher dessus.

Par ailleurs, veillez à le nettoyer avec un produit de nettoyage au moins une fois par semaine : selon le type d’encre utilisé, quelques gouttes de liquide vaisselle peuvent suffire. Mais certaines encres nécessitent d’utiliser un nettoyant spécifique pour les tampons encreurs.
Commencez par bien rincer votre tampon à l’eau tiède, puis déposez un peu de produit sur le caoutchouc. Brossez ensuite délicatement à l’aide d’une petite brosse à dents ou à ongles, afin d’atteindre les interstices où l’encre aime à se nicher.
Terminez en l’essuyant avec un chiffon propre et sec. Le respect de ce processus garantira à votre tampon en plastique une longévité d’au moins cinq ans, et jusqu’à plusieurs dizaines d’années pour un tampon métallique.